• Catherine Le Lan

Journée internationale contre les violences faites aux femmes


LE 25 Novembre,


La première source de violences à Vence, ce sont les violences intrafamiliales dont celles faites aux femmes. Ce n’est ni l’insécurité ni les cambriolages.

Les premières victimes sont les femmes et les enfants. Les enfants témoins de violence conjugales sont de véritables victimes collatérales.

Depuis 2015 à Vence, dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) nous travaillons pour lutter contre les violences intrafamiliales avec des professionnels locaux très investis :

- Une permanence psychologique portée par l’association ISI-MONTJOYE

- Le CMP enfants

- Le CMP Adultes

- L’association HARJES

- La prise en charge des auteurs portée par l’association ARPAS

- La MSD (assistantes sociales du conseil départemental)

- Le Centre d’Animation de la vie sociale et associative

- Les gendarmes et l’assistance sociale du conseil départemental, détachée en Gendarmerie.

En 2019, Vence est la première ville du département qui a signé avec l’Etat un contrat local de lutte contre les violences intrafamiliales, sexuelles et sexistes le 19 Juin 2019 en organisant :

 - Une équipe d’accompagnement des victimes

- Un travail de sensibilisation et de formation des agents municipaux et du personnel d’accueil des structures partenaires dans la ville.

- La création d’un annuaire des acteurs de la lutte contre les violences intrafamiliales, sexuelles et sexistes à paraitre en 2020.


#Onavance #Municipales2020 #Vence06 #catherinelelan

41 vues

Nous avons besoin de vous !